Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Bien Commun

Génocide par substitution: programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les "clubs de réflexion" et loges maçonniques, appliqué par le gouvernement de la "république française"


« Génocide par substitution: programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les "clubs de réflexion" et loges maçonniques, appliqué par le gouvernement de la "république française". »

Extraits :

« En 1948, le Grand Orient de France proposait la réunion d'une Assemblée constituante des peuples du monde. En 1950, il réclamait des organisations législatives, exécutives et judiciaires mondiales, mais le sentiment national s'y opposait encore. »

(...)

« En 1982, la revue du Grand Orient de France Humanisme précise: "les notions de races, de frontières, de classes sociales doivent être abolies pour faire place à une intégration globale de l'homme dans un cadre universel". C'est en fait la grande révolution de l'époque contemporaine… dont le Grand Orient veut être acteur. On ira jusqu'à réclamer la "reconnaissance de l'égalité de toutes les civilisations, de toutes les réalisations artistiques…

Les pays d'Occident doivent cesser de considérer leurs valeurs et leur civilisation comme supérieures à celles des autres nations". Pour cela, "il faut que se mondialisent les consciences". La manipulation des médias et des esprits se fera par l'action occulte des Loges: "Nos Loges sont le moyen de la réalisation quotidienne de notre volonté d'universalisme". »

(...)

« En somme, pour justifier l'immigration, il suffit à ces ennemis de la Patrie de maintenir la France en dépression démographique par l'hédonisme, la contraception et l'avortement. C'est ce que fit Simone Veil (elle aussi de la Trilatérale), par sa loi dépénalisant l'avortement. Celui-ci en 30 ans, a privé la France de plus de six millions de bébés qu'il fallut, fatalement, remplacer par des Africains (fatalement païens ou musulmans). »

(...)

« En majorité attachés à Israël, patrie mythique où ni eux ni leurs pères ne sont nés, ces Français-là n'ont hélas que peu de choses en commun avec les héritiers de la France monarchique et catholique qui, depuis, quinze siècles, est la "Fille aînée de l'Eglise". Au contaire, tout ce qui conteste et combat ce double héritage reçoit le soutien de leurs associations communautaires... »

(...)

« Et pour que l'on comprenne bien son objectif, M. Attali n'hésite pas à donner à la France une nouvelle identité: "La France en raison de ses choix géopolitiques antérieurs, est une nation musulmane; l'Islam est la religion de plus de deux millions de citoyens français et du tiers des immigrés sur son sol. Il serait sage de faire le choix inverse et d'assumer firèrement notre dimension musulmane". »

(...)

« Dès ses origines, la franc-maçonnerie a mis au monde de ses objectifs l'avènement d'une 'République universelle', de ce que nous appellerons aujourd'hui un gouvernement mondial. »

(...)

« On ne s'étonnera donc pas de voir les francs-maçons contribuer à la dissolution des nations (en particulier en favorisant les politiques d'immigration) dans un grand tout mondialiste et s'opposer aux véritables formes de renaissance nationale (en revanche, quand une renaissance nationale s'opère de façon désordonnée, les francs-maçons n'hésiteront pas à la soutenir au nom du principe révolutionnaire du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes: 'La vie nationale est le moyen, la vie internationale le but' a écrit Joseph Mazzini, célèbre franc-maçon italien du siècle dernier (cité par Léon de Poncins, Société des nations, super-Etat maçonnique, p. 22). »
Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article