Royalisme : génocide par substitution - F.M. et République Française

Génocide par substitution: programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les "clubs de réflexion" et loges maçonniques, appliqué par le gouvernement de la "république française"


« Génocide par substitution: programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les "clubs de réflexion" et loges maçonniques, appliqué par le gouvernement de la "république française". »

Extraits :

« En 1948, le Grand Orient de France proposait la réunion d'une Assemblée constituante des peuples du monde. En 1950, il réclamait des organisations législatives, exécutives et judiciaires mondiales, mais le sentiment national s'y opposait encore. »

(...)

« En 1982, la revue du Grand Orient de France Humanisme précise: "les notions de races, de frontières, de classes sociales doivent être abolies pour faire place à une intégration globale de l'homme dans un cadre universel". C'est en fait la grande révolution de l'époque contemporaine… dont le Grand Orient veut être acteur. On ira jusqu'à réclamer la "reconnaissance de l'égalité de toutes les civilisations, de toutes les réalisations artistiques…

Les pays d'Occident doivent cesser de considérer leurs valeurs et leur civilisation comme supérieures à celles des autres nations". Pour cela, "il faut que se mondialisent les consciences". La manipulation des médias et des esprits se fera par l'action occulte des Loges: "Nos Loges sont le moyen de la réalisation quotidienne de notre volonté d'universalisme". »

(...)

« En somme, pour justifier l'immigration, il suffit à ces ennemis de la Patrie de maintenir la France en dépression démographique par l'hédonisme, la contraception et l'avortement. C'est ce que fit Simone Veil (elle aussi de la Trilatérale), par sa loi dépénalisant l'avortement. Celui-ci en 30 ans, a privé la France de plus de six millions de bébés qu'il fallut, fatalement, remplacer par des Africains (fatalement païens ou musulmans). »

(...)

« En majorité attachés à Israël, patrie mythique où ni eux ni leurs pères ne sont nés, ces Français-là n'ont hélas que peu de choses en commun avec les héritiers de la France monarchique et catholique qui, depuis, quinze siècles, est la "Fille aînée de l'Eglise". Au contaire, tout ce qui conteste et combat ce double héritage reçoit le soutien de leurs associations communautaires... »

(...)

« Et pour que l'on comprenne bien son objectif, M. Attali n'hésite pas à donner à la France une nouvelle identité: "La France en raison de ses choix géopolitiques antérieurs, est une nation musulmane; l'Islam est la religion de plus de deux millions de citoyens français et du tiers des immigrés sur son sol. Il serait sage de faire le choix inverse et d'assumer firèrement notre dimension musulmane". »

(...)

« Dès ses origines, la franc-maçonnerie a mis au monde de ses objectifs l'avènement d'une 'République universelle', de ce que nous appellerons aujourd'hui un gouvernement mondial. »

(...)

« On ne s'étonnera donc pas de voir les francs-maçons contribuer à la dissolution des nations (en particulier en favorisant les politiques d'immigration) dans un grand tout mondialiste et s'opposer aux véritables formes de renaissance nationale (en revanche, quand une renaissance nationale s'opère de façon désordonnée, les francs-maçons n'hésiteront pas à la soutenir au nom du principe révolutionnaire du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes: 'La vie nationale est le moyen, la vie internationale le but' a écrit Joseph Mazzini, célèbre franc-maçon italien du siècle dernier (cité par Léon de Poncins, Société des nations, super-Etat maçonnique, p. 22). »
Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog