Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

Lundi 7 mai, le grand théâtre de Guignol referme ses portes, il a rempli son office : ramener le bétail au bercail, diviser les français dans des querelles stériles (même parmi les royalistes !), livrer les récalcitrants à la vindicte des votards républicains — « Quoi ? Vous ne votez pas ? Traître à votre pays ! » —, amener 51 % des esclaves votant à cautionner le Grand Laquais de notre si beau royaume, désigné par les puissances mondialeuses, afin que sous leurs ordres machiavéliques, il s’emploie à terminer de mettre à genoux ce fier, puissant, indépendant premier pays occidental qu’était le Royaume de France.


Deux siècles de propagande, de viol, de mensonges, d’asservissement, de prostitution, d’avilissement, de la Grande Mondialeuse, pour voir le Royaume de France ramper à ses pieds.


Nous y sommes. Faut-il atteindre les sombres abysses pour taper du talon et remonter à la surface remplir nos poumons d’un air pur ou sommes-nous en train d’emprunter le chemin d’une fin de civilisation ?
La république n’est pas le progrès, la modernité, le futur, mais un simple accident, une parenthèse dans l’histoire de notre cher Royaume de France.


Il est nécessaire de prendre du recul sur notre histoire pour analyser la situation actuelle, être conscient que la monarchie a hissé durant 1300 ans la France comme première puissance occidentale, alors que la république, mère du projet « Nouvel Ordre Mondial », nous a plongés dans les tréfonds des asservissants égouts mondialistes, nous condamnant à moyen terme à une mort certaine en tant que pays souverain, rayonnant, libre et indépendant.


C’est le projet du Mal contre le Bien.


Bien souvent, ceux qui cherchent de bonne foi, à comprendre le problème actuel et la solution pour y remédier, reconnaissent que nos analyses royalistes sur les raisons, les causes, les moyens du chaos actuel sont justes, mais objectent que le royalisme est une utopie passéiste ne proposant aucune solution. Allégations mensongères, implantées sciemment dans l’inconscient du peuple français par des décennies de propagande maçonnique républicaine via l’éducation nationale et les médias.


Pour proposer aux Français nos solutions, faudrait-il encore que nous puissions avoir la possibilité d’être vus, lus. Quid des royalistes militants invités sur les plateaux de tv, les radios etc. ?


A quel degré de malfaisance et de malhonnêteté faut-il en être réduit pour faire croire à des millions de Français qu’une organisation de société qui a régi pendant 1300 ans notre pays avec succès, n’est qu’un délire de marginaux passéistes ! 1300 ans de succès contre 200 ans de déclin et nous sommes les marginaux ?


La monarchie n’est pas une idéologie mais le système d’organisation qui sied le mieux à la France : les faits, les chiffres, les preuves sont là à qui veut les chercher. De nouvelles fortunes financières ont œuvré dans l’ombre pour l’abattre afin de prendre possession de notre pays et de le soumettre à leur nouvelle maléfique religion. Nous voyons aujourd’hui le désastreux résultat.


Alors oui, les royalistes avec 1300 ans d’expérience, ont des propositions concrètes. Oui, une monarchie à la française et non une pâle copie des monarchies actuelles européennes est tout à fait réaliste et même salutaire et indispensable !


Que faire maintenant ?


Pour les royalistes convaincus, souhaitant s’impliquer dès à présent en politique, il existe un parti politique royaliste : Alliance Royale, qui a édité un ouvrage « le Livre Bleu » dans lequel est expliqué clairement la forme d’organisation possible pour notre pays. C’est concret, contemporain. En voilà des propositions ! Qu’on ne nous objecte plus que les royalistes n’ont pas de propositions et vivent ancrés dans le passé, c’est un mensonge ! L’objectif affiché de l’A.R. est d’utiliser les institutions dans le but, à terme, de les changer, afin de mettre à la tête de notre pays un roi. Clair, net, précis, concret, moderne. Que demander de plus ? Pourquoi se perdre dans des partis républicains au lieu de développer le parti royaliste existant ? A chacun de se battre et de s’impliquer au lieu de passer son temps à déplorer l’état de la France et à filer son obole, pour se donner bonne conscience, lors des convocations organisées par la république !


Pour ceux qui ne se déterminent pas encore comme royalistes, mais qui sont curieux, attirés par nos analyses, nos constats, Démocratie Royale, a édité un « Manuel du Royaliste, la Monarchie libératrice ». Là aussi, du concret. L’explication en peu de pages et dans un style simple du principe monarchique français contemporain, de l’impossibilité pour notre pays de continuer en république, de l’organisation concrète d’une monarchie moderne. Nous répondons précisément aux objections, craintes, questions formulées le plus souvent au sujet d’une monarchie française moderne. Il n’y a plus aucun prétexte possible à nous opposer en prétendant que les royalistes ne proposent pas du concret. Ils en proposent.


Enfin, pour ceux qui découvrent le royalisme et qui souhaitent en avoir un aperçu global, précis, rédigé de façon clair, nous leur recommandons de lire l’ouvrage d’Yves-Marie Adeline « Le Royalisme en question ».
La monarchie est le fondement de la France, elle l’a menée au sommet, elle est définitivement le seul remède à la maladie républicarde, mondialeuse dont souffre notre pays, donc les Français.


Pour une monarchie française, moderne, efficace, salvatrice.


Vive le roi !


Blanche Belleroy

 pour Démocratie Royale.

 

Monarchie - Libératrice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article