Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

On nous demande souvent : « Pourquoi un roi ? ». Cela paraît à première vue saugrenu et passéiste. En fait, le débat politique est faussé. L’alternative n’est pas entre la droite et la gauche, mais entre la république-qui-défend-l’argent-roi et un régime indépendant des dynasties financières qui, à nos yeux, ne peut être que la royauté.

Beaucoup croient que viendra un jour une république non dominée par le pouvoir financier. C’est une utopie. Quand Napoléon prit le pouvoir, il créa pour le soutenir une noblesse d’empire qui était la première dynastie financière postérieure à la révolution. Après un court intermède arriva Louis-Philippe, qui favorisa l’émergence d’une deuxième dynastie financière. Puis vint Napoléon III qui en favorisa une troisième. Les trois réunies prirent la tête de la IIIème république tout en ouvrant grandes leurs portes à la franc-maçonnerie. Ce sont ces dynasties qui règnent jusqu’à aujourd’hui, sans interruption. Bien entendu, elles se sont rapidement emparées de toute la presse, puis mirent la main sur l’école et bâillonnèrent l’Eglise. Ainsi tous les moyens d’éducation et d’information sont aujourd’hui entre leurs mains. Il n’existe plus de grande presse indépendante.


Il en va de même des institutions. On nous fait croire à une démocratie qui n’existe pas. Tous ceux qui croient que, grâce à un soi-disant fonctionnement démocratique, les représentants du peuple pourraient prendre le pouvoir nagent dans l’utopie. Et ceci est vrai non seulement en France mais dans tous les Etats occidentaux. Prenons l’exemple des Etats-Unis. Ceux qui dirigent le monde et veulent instaurer un gouvernement mondial – c’est ce que nous appelons le camp mondialiste – ont créé leurs propres organisations. Elles sont peu connues du public car ce sont des clubs de pensée. La plupart des dirigeants économiques et politiques des cinq continents s’y rencontrent périodiquement pour coordonner leurs actions. Le club de pensée le plus puissant est le CFR (« Council for Foreign Relations »). Depuis sa création en 1920 jusqu’à aujourd’hui, tous les présidents des Etats-Unis sauf un en sont issus. Les combats électoraux entre républicains et démocrates ne sont donc qu’une illusion de démocratie. Il en est de même en France. Nicolas Sarkozy, au cours de sa campagne électorale, partit aux Etats-Unis montrer patte blanche au CFR pour être sûr d’avoir son soutien. On connaît la suite. En France même, il y a l’équivalent du CFR, c’est une association appelée « Le Siècle » qui regroupe 600 membres cooptés en fonction de leur influence sur les affaires et la politique.

Lire la suite : http://gripp.over-blog.com/article-pourquoi-un-roi-106904913.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article