Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SPECTACLE BLASPHÉMATOIRE : UN JEUNE MILITANT D’ACTION FRANÇAISE ÉCRASÉ PAR UN CAR DE POLICE


COMMUNIQUÉ DU CRAF :


Spectacle blasphématoire : l’AF était au rendez-vous.


Le jeudi 20 octobre la pièce de théâtre de Roméo Castelluci : "Le concept du visage du fils de Dieu" était programmée au Théâtre de la ville à Paris.



Les jeunes militants de l’Action Française étaient là pour manifester l’indignation des Français devant cette pantalonnade scatologique organisée dans un théâtre bourgeois qui vise à insulter l’image de notre patrimoine sacré et culturel à l’heure où les églises brûlent en Egype et ou la chrétienté est persécutée dans de nombreux pays au monde.


Violences policières d’une rare violence


La police républicaine particulièrement zélée exerça une répression extrêmement brutale.


Après un tabassage en règle les manifestants furent mis à terre et menottés sans ménagement.


Scène particulièrement choquante : alors qu’il était maintenu au sol un militant a eu la jambe écrasée par un car de police. Il a été conduit par les pompiers écœurés, en urgence à l’hôtel Dieu.


Au cris de : "Action Française", et : "La culture c’est sacré on ne laissera rien passer", les manifestants furent conduit en car au commissariat du forum des halles.


A l’heure où nous publions ce communiqué, les militants sont toujours aux mains de la police et nous n’avons aucune nouvelle de notre camarade écrasé par le car de police.


CRAF

 

http://www.actionfrancaise.net/craf/?SPECTACLE-BLASPHEMATOIRE-UN-JEUNE

 

Voici une vidéo des violences policières d'hier soir devant le théâtre parisien de la Ville. On entend les cris du camarade sur la jambe duquel un car a roulé.


Un car de police écrase la jambe d'un manifestant.


pucrs-241x300

 

 

 

   Jeudi 20 octobre en soirée, l'Action Française manifestait devant le théâtre de la Ville à Paris contre le spectacle blasphématoire qui y était programmé. Réaction très violente de la police, matraquage en règle, gaz lacrymogènes, manifestants plaqués au sol et menottés.

   C'est un de ces jeunes alors qu'il était plaqué par plusieurs policiers et entravé qui s'est fait rouler sur la jambe par le car de police qui manoeuvrait à proximité. Les pompiers l'ont transporté d'urgence à l'hôtel Dieu.


Exprimons notre indignation en participant à la réunion d'AF ce soir vendredi 21 octobre à Marseille.

 

 

Plus de renseignements sur le site du CRAF.

 

http://www.af-provence.com/

Tag(s) : #Politique-Société

Partager cet article

Repost 0