Sur les pas de l'écrivain Bernanos

Georges Bernanos a passé deux années au collège Sainte-Marie. Son enfance se passe dans le secteur et l'inspire beaucoup dans ses écrits. Georges Bernanos a passé deux années au collège Sainte-Marie. Son enfance se passe dans le secteur et l'inspire beaucoup dans ses écrits.

 

Du 7 au 13 juin prochain, le canton de Fruges a décidé de rendre hommage à Bernanos à travers des expos, des projections de films, du théâtre... Lumière sur un grand homme qui est passé par Aire-sur-la-Lys

Bernanos, une terre d'enfance, un homme de fureur et d'amour ».


Du 7 au 13 juin prochain, le canton de Fruges rend hommage à un homme de lettres incontournable, pour qui le haut pays d'Artois fut une terre d'enfance et une source d'inspiration majeure, Georges Bernanos était aussi un homme de conviction, un homme en colère.


Son oeuvre prolifique, parfois polémique est aussi visionnaire.
La communauté de communes de Fruges, par l'intermédiaire de son office du tourisme intercommunal, a décidé de rendre non seulement hommage à l'écrivain, mais aussi à l'homme lors d'une semaine qui lui sera consacrée dans le cadre de la route du patrimoine.


Qui est Bernanos ? Né à Paris en 1888, Georges Bernanos a passé deux années au collège Ste-Marie d'Aire-sur-la-Lys. Son enfance se passe entre les trajets de Fruges à Aire-sur-la-Lys, et l'inspire beaucoup en matière d'écriture. Il fut dans sa jeunesse un royaliste militant et l'un des disciples de Charles Maurras. En 1914, il s'engage dans un régiment de Hussards. Son premier roman, « Sous le soleil de satan » (1926) révèle un visionnaire doué d'une rare puissance d'évocation.


Avec « L'imposture » (1927), « La joie » (1928) et « Journal d'un curé de campagne » (1936), il s'impose comme l'un des grands romanciers du siècle. Il a rompu avec Maurras en 1932. Bernanos qui n'est pas riche s'installe en 1934 à Palma de Majorque avec sa femme et ses six enfants. C'est de là qu'il assiste à la guerre d'Espagne qui lui inspirera d'autres écrits tout aussi connus et étudiés.


Écrivain doué d'une rare puissance d'évocation, Bernanos a bénéficié d'une grande notoriété du temps et de ses contemporains. Empreinte de religion, traversée par les conflits, inspirée par ses voyages, son oeuvre a été adaptée au cinéma comme au théâtre « tout le monde se souvient de Gérard Depardieu incarnant l'Abbé Donissan dans l'adaptation de "Sous le soleil de Satan" de Maurice Pialat en 1987 » et de nombreuses études ont été et sont encore menées à son sujet.


Grand leader d'opinion, Bernanos s'est exprimé sur le totalitarisme, le pouvoir de l'argent, ses prises de position anticapitaliste son regard qui fustigeait le matérialisme et les aspects négatifs de la modernité, nous permettent encore aujourd'hui de mieux comprendre les enjeux de notre société actuelle.


À l'issue de l'événement, les habitants du Canton de Fruges pourront garder un carnet de voyage littéraire consacré à Georges Bernanos, qui habitait au temps de sa jeunesse « une vieille chère maison dans les arbres, un minuscule hameau du pays d'Artois, plein de murmure de feuillages et d'eau vive ».

Gaëlle LAVISSE

 

http://www.lechodelalys.fr/Actualite/le_pays_de_la_lys/Aire_sur_la_Lys/2011/06/09/article_sur_les_pas_de_l_ecrivain_bernanos.shtml

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog