Tchernobyl : non-lieu, la démocratie sanitaire en France bat de l’aile...

L'enquête sur Tchernobyl en France est close

La chambre d'instruction de la Cour d'appel de Paris a décidé ce mercredi de clore l'enquête ouverte en 2001 sur les conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France.

REUTERS/Albert Gea

 

Le professeur Pierre Pellerin, seul mis en examen dans l'enquête sur les conséquences du nuage de Tchernobyl en France, a bénéficié d'un non-lieu. 


Non-lieu. La chambre d'instruction de la Cour d'appel de Paris a décidé ce mercredi de clore l'enquête ouverte en 2001 sur les conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France. 

 

Mis en examen pour tromperie aggravée, le professeur Pierre Pellerin, ancien patron du Service de protection contre les rayonnements ionisants (SPCRI), était soupçonné d'avoir minimisé l'ampleur de la radioactivité du nuage. 

 

"C'est un point final à ce dossier. L'association qui regroupe les victimes va se pourvoir en cassation contre cet arrêt pour avoir épuisé toutes les voies de recours", a dit Me Bernard Fau, l'avocat des parties civiles. 

"C'est une décision qui va laisser un goût amer du point de vue des victimes. Elle va également laisser un goût amer chez tous ceux qui, dans la société civile, ont attaché un intérêt à l'impact que peut avoir un nuage radioactif survolant un pays après une catastrophe nucléaire", a-t-il ajouté. 

 

"On peut regretter, certes après une procédure légitime et régulière, de ne pas avoir laissé la juge d'instruction achever elle-même l'instruction qu'elle avait commencée", a ajouté Me Fau. 

 

Selon le parquet général, qui avait requis la fin de cette enquête, les analyses scientifiques versées au dossier s'accordent pour établir que la catastrophe nucléaire de 1986 n'a pas eu de conséquence sanitaire mesurable en France, en particulier aucun lien n'a été fait avec des maladies de la thyroïde. 

 

Denis Fauconnier, médecin généraliste, n'en restera pas là. Inquiet de l'augmentation en Corse des pathologies dites "radio-induites", il réfute la thèse défendue par le parquet et continue de rassembler des témoignages afin de montrer les conséquences du nuage en France. 

 

 

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/l-enquete-sur-tchernobyl-en-france-est-close_1027651.html?xtor=EPR-583

 

 

L’AFMT A DECIDEE D’ALLER EN CASSATION Après le sang contaminé , les hormones de croissance, le médiator interdit depuis 1975 en Europe….


La démocratie sanitaire en France bat de l’aile tout est à craindre(...) , ces générations qu’on représente aujourd’hui font face à une science servile sans conscience où tout se vend tout s’achète et surtout la mort. L’être humain pèse de moins en moins lourd dans la balance surtout quant elle représente la finance


Nous savons que ce procès est une première mondiale, il faut aller jusqu’au bout car il permettra exactement de connaître au niveau prévention les étapes des différentes pathologies et leurs évolution, c'est-à-dire reconnaître qu’un cancer thyroïdien ne vient pas du jour au lendemain et que pour des personnes contaminées le moindre nodule est à surveiller


De surveiller les jeunes surtout dans les périodes de reproduction, car hélas nous devrons vivre avec… 58 réacteurs sur le sol français….Le pays le plus nucléarisé du monde. Nous savions que le professeur Pellerin ne représentait qu’un fusible de tout un système et que déjà au bas des échelons tout le monde s’est tu….

Toutes les centrales nucléaires étaient équipée au moment de Tchernobyl de radia airs et le personnel suivait heure par heure la radioactivité, tout le monde s’est tu car évidemment quant on paie son électricité presque rien et les avantages du public par rapport au privé, le cœur est du côté du portefeuille , les pompiers les gendarmeries tout le monde était équipé et tout le monde s’est tu d’abord probablement par inconscience dans un premier temps et puis après , pourquoi mettre sa sécurité en jeu avec sa famille si tout le monde la « ferme ».

Dans les conserveries du Sud Ouest des camions venants des pays de l’Est des zones contaminées déversaient leurs produits impropres hors normes européennes ( l’Office Mondiale de la Santé de l’époque avait fixé une dose maximale entre 400 et 700bq.... La France n'a pas respecté ces normes),des multinationales agro alimentaires se sont frottées les mains elles en ont fait leurs choux gras

Le monde médical qui dans un premier temps nous disait : »vous pouvez dire merci à Tchernobyl » Ce même monde médical qui a subi des pressions de leurs « Pères » et se sont terrés dans un silence Entre les conférences de grands professeurs dont les voyages et les gueuletons qui sont payés par les lobbies pharmaceutiques, où sont les libres penseurs … Que représente encore l’esprit de recherche de notre Pays, qui était un des premiers à créer les fours solaires faire tirer l’électricité des marées motrices, tirer de l’électricité de vérandas photovoltaïques et tout le travail de Gilles de Gennes ?


Question Procès
Un rapport d'experts, commandé par la juge Bertella-Geoffroy et cosigné par les professeurs Pierre-Marie Bras et Gilbert Mouthon, est parvenu à démontrer le lien de cause à effet entre le nuage radioactif et l'augmentation des troubles thyroïdiens. Cette étude a pu s'effectuer grâce au travail réalisé par le premier endocrinologue installé en Corse et a permis de comparer les troubles avant et après le 24 avril 1986: elle a démontré une hausse de 44 à 100% des troubles thyroïdiens après le passage du nuage radioactif.

Si l'Etat avait informé la population des conséquences du nuage radioactif, ces troubles auraient pu être évités par la non-consommation d'aliments contaminés. C'est donc une véritable double-peine pour les victimes et un déni de démocratie résultant d'une volonté politique inhumaine: jusqu'à quand le nucléaire civil bénéficiera d'une telle impunité? C'est exactement la même situation qu'au Japon actuellement: la population vit dans la désinformation et continue à consommer des aliments contaminés. L'Histoire se répète mais aucune leçon n'est tirée: l'Homme doit rester au centre de l'action politique, il serait temps que nos élites s'en préoccupent à nouveau."


C’est pour cela que l’AFMT appelle à un vote sanction pour les prochaines présidentielles et que chaque présidentiable qui n’aurait pas une réponse claire et nette sur son engagement au niveau d’une justice sanitaire démocratique dans ce Pays et qui ne s’engage pas à ce que le procès Tchernobyl ai bien lieu, ainsi qu’un moratoire sur le nucléaire afin de protéger l’avenir des générations futures que ce Présidentiable soit rayé de nos votes, nous représentons un français sur dix à prendre des hormones thyroïdiennes sans compter nos proches et amis…. Cela se saura


Nous ne sommes évidemment pas tous des victimes de Tchernobyl mais une solidarité est absolument nécessaire


Soutenez nous financièrement http://www.asso-malades-thyroide.org/article.php?id=174 également car ce procès a déjà atteint la somme de près de 150.000 euros et nous tenons à notre indépendance financière et philosophique


Merci

 

AFMT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog