Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au-dessus du seuil actuel du plan Vigipirate, il ne reste que le niveau «écarlate», synonyme de l'«l'imminence» d'un attentat sur le sol français.

Il existe une différence entre le nombre d'attentats islamistes commis en Europe et la perception qu'en a l'opinion publique...

(...) Marqués par les attentats du World Trade Center à New York en 2001, les pays occidentaux se sont depuis lors attachés à prévenir les attaques spécifiquement islamistes. Cependant, entre la perception et les chiffres concernant les attentats, il y a de grandes différences.

 

Attentats de Madrid en mars 2004, 191 morts; attentats de Londres du 7 juillet 2005, 56 morts, puis du 21 juillet dans la même ville… Le point commun entre ces attaques est la revendication islamiste, et le traumatisme qu’elles ont entraîné dans les pays européens.


Attaques meurtrières commises par des anarchistes, l’extrême gauche et ETA

En effet, la grande majorité des attentats perpétrés en 2010 en Europe ont été le fait de groupes séparatistes, et les attaques les plus meurtrières ont été commises par des anarchistes et des groupes d’extrême gauche.

L’agence européenne Europol, l’office de police criminelle intergouvernemental en Europe, établit dans sa dernière étude, publiée au printemps, un panorama des attaques terroristes en Europe.


Premier enseignement: Le nombre d’attentats décroît sensiblement entre 2009 et 2010, passant de 316 à 249. Par contre, le nombre d’arrestations est presque identique, de 623 à 611 durant la même période.


La menace islamiste demeure prioritaire pour l’agence européenne. «La menace des terroristes islamistes dans l’Union européenne demeure élevée et diversifiée», indique Europol, ajoutant qu’en 2010,  trois attaques islamistes ont été commises dans les États membres de l'Union européenne.

 

Détaillant le phénomène, l’agence note qu’en 2010, 179 personnes ont été arrêtées pour des infractions liées au terrorisme islamiste. Une proportion de ces arrestations est liée à la préparation des attaques dans l'Union européenne, soit 89 individus.


Par comparaison, durant la même année, 160 attaques séparatistes ont été perpétrées en Europe - majoritairement en France et en Espagne- et 349 individus ont été arrêtés. Ce terrorisme est meurtrier, un policier ayant été abattu en France par des membres d’ETA. Pour les mouvements d’extrême gauche et anarchistes, si «seulement» 45 attaques ont été commises et 34 personnes arrêtées en 2010, les attentats ont causé la mort de 6 personnes.

 

Lire la suite : http://www.20minutes.fr/article/762668/vrais-chiffres-terrorisme-europe-bien-loin-perceptions

Tag(s) : #Politique-Société

Partager cet article

Repost 0