Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

photo

 

Les décès et les complications qui surviennent à la suite des vaccins Gardasil et Cervarix ne cessent d’augmenter –Une jeune fille de 18 ans déclare : « Je ne veux plus voir de médecins à moins que je ne sois vraiment mourante »

Rapports officiels du VAERS au 13 mai 2011 sur les Décès et Troubles de Santé Survenus Après les Vaccins Gardasil et Cervarix


Seuls 1 à 10% des effets secondaires sont rapportés

HPV4/HPV2        Total

_____________________________

Effets secondaires 22.194

Décès 97

Vie mise en danger 432

Urgences 8.838

Hospitalisations 2.231

Séjour prolongé en hôpital 196

Handicapés 732

N’ont pas pu récupérer 4.531

Frottis anormaux 378

Dysplasie cervicale 135

Cancer cervical 41


Communiqué de presse (PRLog) – 20 juin 2011

Existe-t-il des parents qui souhaiteraient un jour entendre leur fille jusque là en parfaite santé leur dire : « Arrêtez ! Je n’en veux plus ? » Quelles raisons pourraient pousser une jeune fille en parfaite santé à prononcer ces paroles ? Et cependant les problèmes de santé et les décès qui ont suivi l’administration du Gardasil et du Cervarix continuent d’augmenter et semblent plus que compenser l’efficacité du vaccin. Des inquiétudes croissantes se manifestent partout dans le monde et les essais cliniques du vaccin contre le papillomavirus humain (HPV) en Inde (Andhra Pradesh et Gujarat) ont été déclarés contraires à l’éthique


http://www.thehindu.com/news/national/article2091424.ece

Il est urgent que les Agences Gouvernementales et les Ministres de la Santé qui ont approuvé aveuglément cette vaccination HPV répondent à ces questions et à ces inquiétudes.


SANE Vax Inc. pense que les études cliniques sur le Gardasil ont été incomplètes et que les campagnes marketing de vaccination ne correspondent pas aux exigences de l’éthique. Les compagnies productrices de vaccin doivent être tenues pour responsables.


Si le gouvernement ne prend pas les mesures adéquates…. le public continuera à les exiger jusqu’à ce que le Gardasil soit éliminé du marché et que des études indépendantes puissent enfin être réalisées sur l’efficacité et la sûreté du vaccin. Judy Wilyman, Msc, de l’Université de Wollongong a introduit cette demande auprès du gouvernement Australien – et SANE Vax Inc. formule la même demande à l’adresse de tous les gouvernements ou agences gouvernementales qui font la promotion du Gardasil pour les adolescentes, les femmes de tous âges et maintenant les garçons pour prévenir le « cancer du col de l’utérus » et les verrues génitales.


Bien que le vaccin suscite de nombreuses inquiétudes sur les plans scientifique et éthique – les préoccupations suivantes doivent d’urgence faire l’objet d’une étude approfondie :


Le Gardasil HPV4 n’a pu être démontré sûr et efficace contre le cancer du col de l’utérus avant sa mise sur le marché en 2006. On n’a fait que le supposer efficace contre le cancer du col de l’utérus.


Le nombre des effets secondaires rapportés du Gardasil serait trois fois plus élevé que celui de tous les autres vaccins réunis.(1)


Chacune des 3 injections contient 225 ug d’hydroxyphosphate sulfate d’aluminium : un adjuvant connu pour être lié à des maladies auto immunes ; ce sont des maladies chroniques qui ne cessent d’augmenter parmi les personnes vaccinées contre le HPV (2), (3).


Chacune des 3 injections contient du borate de sodium (pesticide) qui est lié à des problèmes d’infertilité, de paralysies et d’épilepsie (attaques). En 2005 , la National Library of Medicine (NLM) et les Instituts Nationaux de Santé Publique ont déclaré qu’il s’agissait d’un dangereux poison et précisé : « On ne le trouve plus couramment dans les préparations médicales » (4), (5). Le Gardasil, lui, a été approuvé en 2006.


Chacune des 3 injections contient aussi du Polysorbate 80 : un émulsifiant lié à des problèmes d’anaphylaxie, convulsions, collapsus, épilepsie (attaques) et infertilité chez les animaux (4), (5).


Selon les données officielles du VAERS il y a eu 97 décès et 22.994 effets secondaires qui ont fait suite à l’administration du Gardasil depuis qu’il a été mis sur le marché (6)


Il n’existe aucun système de vaccinovigilance systématique long terme par rapport aux effets secondaires. Le système actuel de rapport des effets secondaires est purement passif. A ce sujet le CDC précise : « Les données du VAERS ne peuvent être utilisées pour établir des relations causales entre les vaccins et les effets secondaires négatifs »


Dès lors si les effets secondaires ne sont pas enregistrés, cela ne veut pas pour autant dire que les vaccins ne sont pas sûrs. Ceci veut cependant aussi dire que dans le futur il ne sera pas possible de déterminer si les femmes vaccinées ne pourraient pas devenir stériles après 10-15 ans.


Au cours des essais cliniques le placebo contenait davantage d’aluminium ( produit chimique lié à des maladies auto immunes) que le vaccin proprement dit. Tout ceci n’a rien à voir avec une étude scientifique bien conçue : Il s’agit d’une véritable science de pacotille.


Wilyman conclut en ces termes :

Pourquoi ce vaccin a-t-il été commercialisé de manière aussi agressive pour les femmes australiennes alors que le cancer du col de l’utérus représente un risque très faible pour ces femmes comme aussi dans tous les pays développés, et alors que le vaccin contient des produits qui sont liés à des problèmes d’infertilité ? L’autre vaccin HPV (Cervarix) ne contient pas du borate de sodium ou du polysorbate 80. Alors pourquoi est-il nécessaire d’utiliser dans le Gardasil des produits chimiques liés à l’infertilité et commercialisés pour les adolescentes et les femmes de tous âges ?

Wilyman a également créé un poster qui reprend les preuves montrant que le Gardasil a été commercialisé pour les femmes d’une manière malhonnête sur un plan mondial.


http://www.theoneclickgroup.co.uk/news.php?id=6307#newspost

 

SANE Vax Inc. pose les mêmes questions à tous les gouvernements et à toutes les agences gouvernementales mondiales. Quelle justification, quelle éthique ?

Nous exigeons des réponse immédiates au nom des parents d’enfants innocents qui ont vu leur santé se dégrader ou pire après avoir été soumis aux vaccinations HPV recommandées ou rendues obligatoires par les gouvernements.

Sources:

1. Slade B A, Leidel L, Vellozzi C, Woo EJ, Hua Wei, Sutherland A, Izurieta H, Ball R, Miller N, Braun M, Markowitz L, Iskander J, 2009, Postlicensure Safety Surveillance for Quadrivalent Human Papillomavirus Recombinant Vaccine, Journal of the American Medical Association,

302 (7): 750 – 757

2. Villa LL, Costa R, Petta C et al, 2005, Prophylactic quadrivalent human papillomavirus (types 6,11,16 and 18) L1 virus-like particle vaccine in young women: a randomized double-blind placebo-controlledmulticentre phase 11 efficacy trial, Lancet Oncol

2005:6:271-8

 

3. Shoenfeld Y and Agmon-Levin N, 2011, ASIA – Autoimmunity/inflammatory syndrome induced by adjuvants, Journal of Autoimmunity, 36 p. 4-8.

 

4. Centre for Disease Control and Protection (CDC), Vaccine Excipient and Media Summary, Part 2, excipients included in US Vaccines, by Vaccine, visited 24.5.11

http://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/downloads/spprendices/B/excipient-table-2.pdf

 

5. World Association for Vaccine Education   (WAVE),VaccineIngredients, http://www.novaccine.com visited 24.5.11

 

6. S.A.N.E Vax Inc. Safe, Affordable, Necessary and Effective Vaccines, http://www.sanevax.org visited 28.4.11 Read Press Release here :

http://www.prlog.org/11545649-hpv-vaccine-safety-and-efficacy-answersdemanded-from-government-healthministers.html

Leslie Carol Botha, Vice-President Public Relations, SANE Vax, Inc. Health Educator, Broadcast Journalist Internationally Recognized Expert on Women’s Hormone Cycles Holy Hormones Honey -The Greatest Story Never Told!

http://holyhormones.com/

http://sanevax.org



* * *

VIDEOS EN FRANÇAIS

http://www.dailymotion.com/video/xh41y9_julie-et-le-vaccin-gardasil-jt-fr-3_webcam

http://www.youtube.com/watch?v=xAvG-1TFtdM

http://www.dailymotion.com/video/x84xac_extrait-le-vaccin-anti-hpv-gardasil_news

SITES FRANÇAIS

http://stop-gardasil.over-blog.com/

http://expovaccins.over-blog.com/article-31256863.html

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=11074

GARDASIL- CERVARIX - PHARMACRITIQUE

Les près de 60 articles sur diverses dimensions du Gardasil et du Cervarix sont réunis sous quatre catégories, accessibles à partir de la liste à gauche de Pharmacritique:

"Gardasil, Cervarix - conflits d'intérêts"

·

"Gardasil: critiques et controverses à l'étranger"

·

"Gardasil divers: HPV, fréquence, co-facteurs, taux"

·

"Cervarix vaccin anti papillomavirus"

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/gardasil-cervarix-conflits-d-interets/

 

Source : http://goo.gl/r4prJlink

 

Tag(s) : #Vie quotidienne-Santé-Environnement

Partager cet article

Repost 0