Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le temps qui précède la prochaine élection présidentielle se réduit comme peau de chagrin.


Alors, les conversations, petit à petit, commencent à tourner autour des candidats, des programmes, des scandales (euh, non ! les scandales, c’est un sujet permanent) et finalement du choix du « bon » bulletin de vote.


C’est ainsi que le citoyen français, toujours dans l’ignorance de la proposition royaliste, exprime, malgré ses inquiétudes et ses déceptions, sa volonté de « voter utile ».


C’est en effet le dernier argument d’une conversation où, après avoir écouté votre discours, avoir reconnu être d’accord avec lui dans son ensemble, on s’interdit finalement de retenir la proposition afin… de « voter utile » !


Tous auront compris que « voter utile », c’est voter « contre tous les autres », pour empêcher le « pire », qui bien sûr n’est pas le même pour tous.


En résumé, on constate la décadence, on s’accorde à penser que « son candidat » n’a pas la solution, mais tout de même, voter pour lui c’est ralentir la chute. !!!


Mais notre société n’attend pas notre vote pour évoluer. Et qui plus est pour évoluer vers des lendemains bien difficiles !


Ecoutez les « grands » de notre monde : il y a ceux qui sont pour l’Euro, ceux qui sont contre. Ceux qui pensent qu’on l’a adopté un peu vite mais qu’à présent il faut le garder, ceux qui pensent qu’il y a urgence à en sortir. Il y a ceux qui prônent la mondialisation, et ceux qui veulent défendre les intérêts nationaux, nos emplois, notre savoir-faire. Il y a ceux qui veulent une Europe fédérale, les autres une Europe des nations.


Avouez que, dans tous ces beaux discours, on entend tout et son contraire…


Pendant ce temps, la Société évolue… n’est-il pas vrai que les riches sont de plus en plus riches ? les pauvres de plus en plus nombreux ?


N’est-il pas vrai que le déficit de nos Etats occidentaux atteint au ridicule, lamentable cadeau que nous laissons à nos descendants et que jamais, jamais nous ne comblerons ?


N’est-il pas vrai que, sous couvert d’économies d’urgence, l’Etat coupe dans les dépenses d’aide sociale (Sécurité sociale, subventions aux associations : Samu social, Aide aux victimes, etc…), précarisant encore plus des populations déjà fragiles ?


N’est-il pas vrai que les tentes des SDF, qui s’étaient faites plus rares depuis peu de temps, réapparaissent désormais plus nombreuses ?


N’est-il pas vrai que, lorsqu’on évoque à un « actif » le paiement de sa retraite à l’horizon de 15, 25 ou 40 ans, celui-ci hausse les épaules et pense qu’il ne lui restera rien ?


N’est-il pas vrai que les « valeurs refuge » (l’or, l’immobilier) atteignent des prix irréels, sans aucune utilité pour l’Economie, tandis que les valeurs boursières sont dépréciées, que les entreprises s’appauvrissent et que nous perdons des emplois ?


N’est-il pas vrai que si l’on évoque avec un jeune son ou ses futur(s) emplois pendant 40 ans, il vous répond chômage, licenciement, fin de droits… belle perspective ?


N’est-il pas vrai que l’on dit des Français qu’ils sont dépressifs, ce qui est d’autant plus frappant dans certaines entreprises où cela se traduit par des suicides ?


N’est-il pas vrai que l’Etat est lui-même conscient de la dramatique évolution, au point qu’il arme les policiers pour contenir de futurs débordements ?


Alors pardonnez-moi, chers amis. « Voter utile » dans ce contexte, si le seul effet que l’on en attend est de limiter la hausse des impôts… c’est vouloir que rien ne change… et si rien ne change, c’est la catastrophe à court terme.


Et la catastrophe s’appelle… révolution.


Alors ne votez pas utile ! Pour une fois, PENSEZ ! Faites de la politique, débattez, convainquez, faites vous convaincre, décidez mais ne laissez pas des représentants dont vous ne connaissez que l’image télévisuelle décider pour vous !


Christophe Paillard, le 22 juillet 2011   

 

Source : Royaume de France  http://www.royaumedefrance.fr/201107224859/vote-utile/

Tag(s) : #Royalisme

Partager cet article

Repost 0