Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

 L'association Démocratie Royale http://www.democratie-royale.com/ a pour but de faire connaître Louis XX et l’idée royale aux Français qui ne savent même pas qu’ils ont un roi de France, base de tout combat royaliste logique. C’est un bien mauvais procès que font certains à ceux qui utilisent le concept « démocratie équitable » afin de faire découvrir Louis XX, roi catholique – dont nous souhaitons qu’il détienne les POUVOIRS RÉGALIENS – et l’idée royale aux Français.

 

Il est tout à fait pénible de s’entendre dire que c’est une concession à la « modernité », et de voir certains ne pas savoir faire la différence entre la fausse « Démocratie » républicarde, concept nuisible et la « Démocratie Pure » d’autant plus que cela semble venir d’une méconnaissance totale. Pour mémoire :

 

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles non seulement en France d'ailleurs mais dans la majorité des peuples européens surtout à l'ouest. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières, ils la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse et le Clergé.

 

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux car les hommes ont alors à l'intérieur de ceux-ci des intérêts réellement communs pragmatiques et non idéologiques et peuvent ainsi exercer leurs mandats électifs de défense du corps social au mieux et par extension pour le Bien Commun de tous, comme les membres ensuite d'un seul corps. c'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE SINCERE, ou DEMOCRATIE EQUITABLE.

 

Quand nous aurons réussi à faire comprendre à l'ensemble de nos compatriotes que c'est cette démocratie là qu'il faut adopter, ils retourneront aux urnes facilement. Dès que l'on converse avec quelqu'un sur le terrain et qu'on la lui propose, l'adhésion à ce modèle est immédiate et s'ils ne votent pas encore c'est parce qu'ils font intervenir dans leurs choix les paramètres de leurs préoccupations immédiates ; ils ne comprennent pas encore qu'il est nécessaire d'attaquer à la source du changement des institutions pour que la résolution des problèmes soit plus aisée ensuite. » C. de T.

 

Royalisme - Avenir - Enfant - Louis XX

Partager cette page

Repost 0