Liste, généalogie, frise des Rois et monarques de France

Liste des monarques de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rang Portrait Nom Règne Titres Notes
1 Clodion Clodion le Chevelu
(v. 395 – 448) mort à 53 ans
428 - 448 Roi des Francs saliens Premier roi des Francs saliens connu.
2 Mérovée Mérovée
(v. 412 – 457) mort à 45 ans
448 - 457 Roi des Francs saliens Fondateur de la lignée des Mérovingiens. Son authenticité est parfois remise en cause.
3 Childéric Ier Childéric Ier
(436 – 26 décembre 481[réf. nécessaire]) mort à 45 ans
457 - 481 Roi des Francs saliens Père de Clovis.
4 Clovis Clovis Ier
(466 – 27 novembre 511) mort à 45 ans
481 – 511 Roi des Francs saliens puis
Roi des Francs
Premier roi chrétien des Francs, à sa mort, son royaume est partagé entre ses quatre fils Clodomir, Thierry, Childebert et Clotaire.
- Clodomir Clodomir
(v. 495 – 25 juin 524) mort à 29 ans
511 – 524 Roi des Francs (Roi d'Orléans) Tué à la bataille de Vézeronce. Ses fils Thibault et Gonthaire sont assassinés à l'instigation de Childebert et Clotaire, et ne survit que Clodoald, futur saint Cloud.
- Thierry Ier Thierry Ier
(v. 485/90 – 534) mort à 44 ou 49 ans
511 – 534 Roi des Francs (Roi de Reims)  
- Théodebert Ier Théodebert Ier
(v. 504 – 548) mort à 44 ans
534 – 548 Roi des Francs (Roi de Reims) Fils de Thierry Ier.
- Théodebald Théodebald
(v. 535 – 555) mort à 20 ans
548 – 555 Roi des Francs (Roi de Reims) Fils de Théodebert Ier. Meurt sans descendance. Clotaire Ier hérite de ses États.
5 Childebert Ier Childebert Ier
(v. 497 – 23 décembre 558) mort à 61 ans
511 – 558 Roi des Francs (Roi de Paris)  
6 Clotaire Ier Clotaire Ier
(v. 497 – 29 novembre 561) mort à 64 ans
511 – 561
555 – 561
558 – 561
Roi de Soissons
Roi de Reims
Roi des Francs
Dernier survivant des fils de Clovis, réunifie le royaume. À sa mort, ses quatre fils Caribert, Sigebert, Chilpéric et Gontran se partagent le royaume.
7 Caribert Caribert Ier
(v. 521 – 567) mort à 46 ans
561 – 567 Roi des Francs (Roi de Paris)  
- Sigebert Ier Sigebert Ier
(535 – 575) mort à 40 ans
561 – 575 Roi des Francs (Roi de Reims)  
8 Chilpéric Ier Chilpéric Ier
(v. 526 – 584) mort à 59 ans
561 – 584
567 – 584
Roi de Soissons
Roi des Francs (Roi de Paris)
 
- Saint Gontran Gontran
(v. 528 – 592) mort à 64 ans
561 – 592
584 – 592
Roi de Burgondie
Roi des Francs (Roi de Paris)
 
- Childebert II Childebert II
(570 – 595) mort à 25 ans
575 – 595
592 – 595
Roi d'Austrasie
Roi de Burgondie et de Paris
Fils de Sigebert Ier.
- Théodebert II Théodebert II
(585 – 612) mort à 27 ans
595 – 612 Roi d'Austrasie Fils de Childebert II.
- Thierry II Thierry II
(587 – 613) mort à 26 ans
595 – 613
612 – 613
Roi de Burgondie
Roi d'Austrasie
Fils de Childebert II.
- Sigebert II Sigebert II
(v. 601 – 613) mort à 12 ans
613 Roi d'Austrasie Fils de Thierry II. Vaincu et tué par Clotaire II.
9 Clotaire II Clotaire II
(584 – 18 octobre 629) mort à 45 ans
584 – 629
595 – 629
613 – 629
Roi de Neustrie
Roi de Paris
Roi des Francs
Fils de Chilpéric Ier, réunifie le royaume franc.
10 Dagobert Ier Dagobert Ier
(v. 602/5 – 19 janvier 639) mort à 34 ou 37 ans
623 – 632
629 – 639
632 – 639
Roi d'Austrasie
Roi des Francs (moins l'Aquitaine)
Roi des Francs
Fils de Clotaire II.
- Caribert II Caribert II
(v. 606/10 – 632) mort à 22 ou 26 ans
629 – 632 Roi d'Aquitaine Fils de Clotaire II.
- Sigebert III Sigebert III
(631 – 1er février 656) mort à 25 ans
632 – 656 Roi d'Austrasie Fils de Dagobert Ier.
11 Clovis II Clovis II le Fainéant
(633 – 657) mort à 24 ans
639 – 657 Roi de Neustrie et de Burgondie Fils de Dagobert Ier.
- Childebert III Childebert III l'Adopté
(† 662)
656 – 662 Roi d'Austrasie Fils adoptif de Sigebert III.
12 Clotaire III Clotaire III
(v. 652 – 673) mort à 21 ans
657 – 673 Roi de Neustrie et de Burgondie Fils de Clovis II.
13 Childéric II Childéric II
(v. 655 – 675) mort à 20 ans
662 – 675
673 – 675
Roi d'Austrasie
Roi des Francs
Fils de Clovis II.
14 Thierry III Thierry III
(v. 657 – 691) mort à 34 ans
673, puis 675 – 687
687 – 691
Roi de Neustrie
Roi des Francs
Fils de Clovis II.
- Clovis III Clovis III
(† 676)
675 – 676 Roi d'Austrasie Prétendument fils de Clotaire III, placé sur le trône d'Austrasie par le maire du palais Ébroïn.
- Dagobert II Dagobert II
(v. 652 – 23 décembre 679) mort à 27 ans
676 – 679 Roi d'Austrasie Fils de Sigebert III. Canonisé en 892.
15 Clovis IV Clovis IV
(v. 680 – 695) mort à 15 ans
691 – 695 Roi des Francs Fils de Thierry III.
16 Childebert IV Childebert IV
(v. 683 – 711) mort à 28 ans
695 – 711 Roi des Francs Fils de Thierry III.
17 Dagobert III Dagobert III
(v. 699 – 715) mort à 16 ans
711 – 715 Roi des Francs Fils de Childebert IV.
18 Chilpéric II Chilpéric II
(v. 670 – 721) mort à 51 ans
715 – 719
719 – 721
Roi de Neustrie et de Burgondie
Roi des Francs
Probablement fils de Childéric II. Élu roi de Neustrie en 715, sous l'égide du maire du palais Rainfroi. Devient roi de tous les Francs après la mort de son concurrent Clotaire IV, en 719.
- Clotaire IV Clotaire IV
(v. 685 – 719) mort à 34 ans
717 – 719 Roi d'Austrasie Probablement fils de Thierry III, placé sur le trône d'Austrasie par Charles Martel, en lutte contre les Neustriens Chilpéric II et Rainfroi.
19 Thierry IV Thierry IV
(† 737)
721 – 737 Roi des Francs Fils de Dagobert III, placé sur le trône par Charles Martel après la mort de Chilpéric II.
Interrègne (737 – 743)
20 Childéric III Childéric III
(† v. 754/5)
743 – 751 Roi des Francs Placé sur le trône par Pépin le Bref, déposé par ce même Pépin en novembre 751 et cloîtré dans un monastère.

Carolingiens[modifier]

Rang Portrait Nom Règne Dynastie Notes
22 Pépin le Bref Pépin le Bref
(v. 715 – 24 septembre 768) mort à 53 ans
751 – 768 Carolingiens Devient maire du palais de Neustrie à la mort de son père Charles Martel, en 741, puis d'Austrasie après le retrait de son frère Carloman. Dépose le Mérovingien Childéric III et se fait élire roi des Francs en novembre 751. Meurt le 24 septembre 768.
- Carloman Ier Carloman Ier
(v. 751 - 4 Décembre 771) mort à 20 ans
768 – 771 Carolingiens Fils cadet de Pépin le Bref.
23 Charles Ier dit Charlemagne Charlemagne
(2 avril 742 – 28 janvier 814) mort à 71 ans
768 – 814 Carolingiens Sacré de manière anticipée avec son père et son frère Carloman en 754. Devient roi des Francs à la mort de son père en 768, conjointement avec son frère Carloman, qui meurt en 771. Est couronné empereur d'Occident par le pape Léon III à Rome le 25 décembre 800. Meurt à Aix-la-Chapelle le 28 janvier 814.
24 Louis Ier Louis Ier le Pieux
(778 – 20 juin 840) mort à 62 ans
814 – 840 Carolingiens Devient roi d'Aquitaine en 781, puis empereur d'Occident le 11 septembre 813, associé au titre par son père. Est sacré par le pape Étienne IV à Reims le 5 octobre 816. Déposé le 7 octobre 833 par son fils Lothaire, est restauré le 15 février 835. Meurt le 20 juin 840.
25 Charles II Charles II le Chauve
(13 juin 823 – 6 octobre 877) mort à 54 ans
840 – 877 Carolingiens Devient roi de Francie occidentale après le traité de Verdun (843). Est sacré empereur d'Occident à Rome le 25 décembre 875, après la mort de son neveu Louis II le Jeune. Meurt le 6 octobre 877.
26 Louis II Louis II le Bègue
(1er novembre 846 – 10 avril 879) mort à 32 ans
877 – 879 Carolingiens Devient roi d'Aquitaine en 867, puis roi des Francs à la mort de son père Charles II. Est sacré à Compiègne le 8 décembre 877. Meurt le 10 avril 879.
27 Louis III Louis III
(v. 864 – 5 août 882) mort à 18 ans
879 – 882 Carolingiens Est élu roi des Francs conjointement avec son frère Carloman II après la mort de leur père Louis II. Est sacré à Ferrières en septembre 879. Meurt sans descendance le 5 août 882.
Carloman II
(v. 866 – 12 décembre 884) mort à 18 ans
879 – 884 Carolingiens Est élu roi des Francs conjointement avec son frère Louis III après la mort de leur père Louis II. Est sacré à Ferrières en septembre 879. Devient seul roi après la mort de son frère le 5 août 882, meurt à son tour sans descendance le 12 décembre 884.
28 Charles III le Gros Charles le Gros
(839 – 13 janvier 888) mort à 49 ans
884 – 887/888 Carolingiens Fils de Louis le Germanique, est appelé pour assurer la régence, les nobles refusant de reconnaître le jeune Charles le Simple, dernier fils de Louis II roi des Francs . Est déchu à Mayence de ses titres en novembre 887. Meurt le 13 janvier 888.
29 Eudes Ier Eudes
(v. 860 – 1er janvier 898) mort à 38 ans
888 – 898 Robertiens Est élu roi des Francs après la mort de Charles le Gros. Est sacré à Compiègne le 29 février 888. Meurt le 1er janvier 898.
30 Charles III le Simple Charles III le Simple
(17 septembre 879 – 7 octobre 929) mort à 50 ans
893 – 922 Carolingiens Fils de Louis II, est écarté du trône à la mort de son frère Carloman II en raison de son jeune âge. Lorsque le régent Charles le Gros est déposé, est encore trop jeune et se voit préférer Eudes, le comte de Paris. Est cependant sacré à Reims le 28 janvier 893, alors qu'Eudes règne encore. Après avoir accepté de cohabiter, les deux rois s'accordent pour que Charles succède seul à Eudes après sa mort. Charles devient roi des Francs le 1er janvier 898. Il est déposé par les grands du royaume, qui élisent et font sacrer Robert, comte de Paris, le 30 juin 922. Est fait prisonnier en 923 après la défaite de Soissons. Meurt en détention le 7 octobre 929.
- Robert Ier Robert Ier
(v. 866 – 15 juin 923) mort à 57 ans
922 – 923 Robertiens Frère d'Eudes, ne revendique pas la couronne à la mort de ce dernier. Avec plusieurs nobles, se révolte contre Charles le Simple en 921. Est sacré à Reims le 30 juin 922. Meurt durant la bataille de Soissons, le 15 juin 923.
31 Raoul Raoul
(v. 890 – 15 janvier 936) mort à 46 ans
923 – 936 Bosonides Devient roi des Francs à la mort de Robert Ier, les grands du royaume refusant de rendre la couronne à Charles le Simple. Est sacré le 13 juillet 923 à Soissons. Meurt de pédiculose corporelle le 15 janvier 936 sans laisser d'enfant mâle.
32 Louis IV Louis IV d'Outre-mer
(10 septembre 921 – 10 septembre 954) mort à 33 ans
936 – 954 Carolingiens Fils de Charles le Simple, ne devient roi des Francs qu'après la mort de Raoul, lorsque Hugues le Grand refuse la couronne pour lui-même. Est sacré à Laon le 19 juin. Meurt le 10 septembre 954 des suites d'une chute de cheval.
33 Lothaire Lothaire
(v. 941 – 2 mars 986) mort à 45 ans
954 – 986 Carolingiens Devient roi des Francs à la mort de son père Louis IV, le 10 septembre 954. Est sacré à Reims le 12 novembre. Meurt le 2 mars 986.
34 Louis V Louis V le Fainéant
(v. 967 – 22 mai 987) mort à 20 ans
986 – 987 Carolingiens Est sacré à Compiègne le 8 juin 979. Devient roi des Francs à la mort de son père Lothaire, le 2 mars 986. Meurt des suites d'un accident de chasse le 22 mai 987 sans descendance.

Capétiens directs[modifier]

Rang Portrait Nom Règne Dynastie Notes Armoiries
35 Hugues Capet Hugues Capet
(v. 940 – 24 octobre 996) mort à 56 ans
987 – 996 Capétiens Fils d'Hugues le Grand, petit-fils de Robert Ier, Duc des Francs depuis 960, est élu roi des Francs après la mort de Louis V et sacré à Noyon (?) le 3 juillet (?) 987. Meurt le 24 octobre 996 Arms of the Kingdom of France (Ancien).svg
36 Robert II Robert II le Pieux
(972 – 20 juillet 1031) mort à 59 ans
996 – 1031 Capétiens Est sacré le 25 décembre 987 à Orléans comme roi associé. Devient roi des Francs à la mort de son père Hugues Capet, le 24 octobre 996. Meurt le 20 juillet 1031.
37 Henri Ier Henri Ier
(1008 – 4 août 1060) mort à 52 ans
1031 – 1060 Capétiens Est sacré le 14 mai 1027 à Reims comme roi associé. Devient roi des Francs à la mort de son père Robert II, le 20 juillet 1031. Meurt le 4 août 1060.
Régence (1060 – 1066) : Anne de Kiev, épouse d'Henri Ier.
38 Philippe Ier Philippe Ier
(23 mai 1052 – 29 juillet 1108) mort à 56 ans
1060 – 1108 Capétiens Est sacré le 23 mai 1059 à Reims comme roi associé. Devient roi des Francs à la mort de son père Henri Ier, le 4 août 1060. Meurt le 29 juillet 1108.
39 Louis VI Louis VI le Gros
(1er décembre 1081 – 1er août 1137) mort à 55 ans
1108 – 1137 Capétiens Devient roi des Francs le 29 juillet 1108, à la mort de son père Philippe Ier. Est sacré à Orléans le 3 août. Meurt le 1er août 1137.
40 Louis VII Louis VII le Jeune
(1120 – 18 septembre 1180) mort à 60 ans
1137 – 1180 Capétiens Second fils de Louis VI. Est sacré le 25 octobre 1131 à Reims comme roi associé. Devient roi des Francs à la mort de son père, le 1er août 1137. Meurt le 18 septembre 1180.
41 Philippe II Philippe II Auguste
(21 août 1165 – 14 juillet 1223) mort à 57 ans
1180 – 1223 Capétiens Est sacré à Reims le 1er novembre 1179 comme roi associé. Devient roi des Francs à la mort de son père Louis VII, le 18 septembre 1180. Premier à utiliser le titre de roi de France. Meurt le 14 juillet 1223.
42 Louis VIII Louis VIII le Lion
(5 septembre 1187 – 8 novembre 1226) mort à 39 ans
1223 – 1226 Capétiens Devient roi de France à la mort de son père Philippe II, le 14 juillet 1223. Est sacré à Reims le 6 août. Meurt de la dysenterie le 8 novembre 1226.
Régence (1226 – 1235) : Blanche de Castille, épouse de Louis VIII.
43 Louis IX Louis IX ou Saint Louis
(25 avril 1214 – 25 août 1270) mort à 56 ans
1226 – 1270 Capétiens Devient roi de France à la mort de son père Louis VIII, le 8 novembre 1226. Est sacré à Reims le 29 novembre 1226. Meurt de la dysenterie le 25 août 1270.
44 Philippe III Philippe III le Hardi
(30 avril 1245 – 5 octobre 1285) mort à 40 ans
1270 – 1285 Capétiens Devient roi de France à la mort de son père Louis IX, le 25 août 1270. Est sacré à Reims le 30 août 1271. Meurt le 5 octobre 1285.
45 Philippe IV Philippe IV le Bel
(1268 – 29 novembre 1314) mort à 46 ans
1285 – 1314 Capétiens Devient roi de Navarre (sous le nom de Philippe Ier) en épousant la reine Jeanne Ire, le 14 août 1284, puis roi de France à la mort de son père Philippe III, le 5 octobre 1285. Est sacré à Reims le 6 janvier 1286. Meurt le 29 novembre 1314.
46 Louis X Louis X le Hutin
(4 octobre 1289 – 5 juin 1316) mort à 26 ans
1314 – 1316 Capétiens Devient roi de France et de Navarre (sous le nom de Louis Ier) à la mort de son père Philippe IV, le 29 novembre 1314. Est sacré à Reims le 24 août 1315. Meurt le 5 juin 1316 en laissant un enfant à naître. Arms of the Kingdom of France & Navarre (Ancien).svg
Régence (1316) : Philippe de Poitiers, frère cadet de Louis X, futur Philippe V de France.
- Jean Ier Jean Ier le Posthume
(15 novembre – 19 novembre 1316) mort à 4 jours
1316 Capétiens Fils posthume de Louis X, qui ne vécut que quatre jours. Il aura régné autant de jours qu'il aura vécu, ce qui constitue un cas unique dans l'histoire de la royauté française. Meurt sans descendance mâle.
47 Philippe V Philippe V le Long
(17 novembre 1293 – 3 janvier 1322) mort à 28 ans
1316 – 1322 Capétiens Second fils de Philippe IV. Devient roi de France et de Navarre (sous le nom de Philippe II) à la mort de son neveu Jean Ier, le 19 novembre 1316. Est sacré à Reims le 11 janvier 1317. Meurt sans descendance mâle le 3 janvier 1322.
48 Charles IV Charles IV le Bel
(18 juin 1294 – 1er février 1328) mort à 33 ans
1322 – 1328 Capétiens Troisième fils de Philippe IV. Devient roi de France et de Navarre (sous le nom de Charles Ier) à la mort de son frère Philippe V, le 3 janvier 1322. Est sacré à Reims le 21 février. Meurt sans descendance mâle le 1er février 1328. Sa succession complexe entraînera la guerre de Cent Ans. C'est le dernier Capétien de la branche dite aînée.

Valois[modifier]

Rang Portrait Nom Règne Dynastie Notes Armoiries
49 Philippe VI Philippe VI
(1293 – 22 août 1350) mort à 57 ans
1328 – 1350 Valois Neveu de Philippe IV le Bel (fils de son frère Charles de Valois). Devient roi de France à la mort de son cousin Charles IV, le 1er février 1328. Est sacré à Reims le 29 mai. Meurt le 22 août 1350. Arms of the Kingdom of France (Ancien).svg
50 Jean II Jean II le Bon
(26 avril 1319 – 8 avril 1364) mort à 44 ans
1350 – 1364 Valois Devient roi de France à la mort de son père Philippe VI, le 22 août 1350. Est sacré à Reims le 26 septembre. Meurt en captivité à Londres le 8 avril 1364.
51 Charles V Charles V le Sage
(21 janvier 1338 – 16 septembre 1380) mort à 42 ans
1364 – 1380 Valois Devient roi de France à la mort de son père Jean II, le 8 avril 1364. Est sacré à Reims le 19 mai. Meurt le 16 septembre 1380. Arms of the Kingdom of France (Moderne).svg
52 Charles VI Charles VI le Fol
(3 décembre 1368 – 22 octobre 1422) mort à 53 ans
1380 – 1422 Valois Devient roi de France à la mort de son père Charles V, le 16 septembre 1380. Est sacré à Reims le 4 novembre. Frappé de folie en 1392, meurt le 21 octobre 1422.
53 Charles VII Charles VII le Victorieux ou le Bien Servi
(22 février 1403 – 22 juillet 1461) mort à 58 ans
1422 – 1461 Valois Devient roi de France à la mort de son père Charles VI, le 21 octobre 1422, refusant d'entériner le traité de Troyes qui le déshéritait au profit d'Henri V d'Angleterre. Est sacré à Reims le 17 juillet 1429 grâce à l'aide de Jeanne d'Arc. Meurt le 22 juillet 1461.
54 Louis XI Louis XI le Prudent
(3 juillet 1423 – 30 août 1483) mort à 60 ans
1461 – 1483 Valois Devient roi de France à la mort de son père Charles VII, le 22 juillet 1461. Est sacré à Reims le 15 août 1461. Meurt le 30 août 1483. CoA France (1469-1515).svg
Régence (1483 – 1491) : Anne de France, fille de Louis XI.
55 Charles VIII Charles VIII l'Affable
(30 juin 1470 – 7 avril 1498) mort à 27 ans
1483 – 1498 Valois Devient roi de France à la mort de son père Louis XI, le 30 août 1483. Est sacré à Reims le 30 mai 1484. Meurt accidentellement le 7 avril 1498 sans descendance mâle pour lui succéder. CoA Charles VIII of France.svg
56 Louis XII Louis XII le Père du Peuple
(27 juin 1462 – 1er janvier 1515) mort à 52 ans
1498 – 1515 Valois-Orléans Devient roi de France à la mort de son cousin Charles VIII, le 7 avril 1498. Est sacré à Reims le 27 mai 1498. Meurt le 1er janvier 1515 sans descendance mâle pour lui succéder. CoA Louis XII of France.svg
Régence : Louise de Savoie, épouse Charles de Valois, comte d'Angoulême - Deux fois régente 1515 et 1525-1526.
57 François Ier François Ier
(12 septembre 1494 – 31 mars 1547) mort à 52 ans
1515 – 1547 Valois-Angoulême Devient roi de France à la mort de son cousin et beau-père Louis XII, le 1er janvier 1515. Est sacré à Reims le 25 janvier 1515. Meurt de septicémie le 31 mars 1547. CoA France (1515-1578).svg
58 Henri II Henri II
(31 mars 1519 – 10 juillet 1559) mort à 40 ans
1547 – 1559 Valois-Angoulême Devient roi de France à la mort de son père François Ier, le 31 mars 1547. Est sacré à Reims le 26 juillet 1547. Meurt le 10 juillet 1559 des suites d'une blessure reçue en tournoi.
59 François II François II
(19 janvier 1544 – 5 décembre 1560) mort à 16 ans
1559 – 1560 Valois-Angoulême Devient roi de France à la mort de son père Henri II, le 10 juillet 1559. Est sacré à Reims le 18 septembre 1559. Meurt de maladie le 5 décembre 1560.
Régence (1560 – 1564) : Catherine de Médicis, épouse d'Henri II.
60 Charles IX Charles IX
(27 juin 1550 – 30 mai 1574) mort à 23 ans
1560 – 1574 Valois-Angoulême Devient roi de France à la mort de son frère François II, le 5 décembre 1560. Est sacré à Reims le 15 mai 1561. Meurt de pleurésie le 30 mai 1574.
61 Henri III Henri III
(19 septembre 1551 – 2 août 1589) mort à 37 ans
1574 – 1589 Valois-Angoulême Élu roi de Pologne le 11 mai 1573, rentre en France le 6 septembre 1574 à l'annonce de la mort de son frère Charles IX, le 30 mai 1574. Est sacré à Reims le 13 février 1575. Meurt assassiné par Jacques Clément le 2 août 1589. Dernier des Valois. Royal Coat of Arms of France.svg

Bourbons[modifier]

Rang Portrait Nom Règne Dynastie Notes Armoiries
62 Henri IV Henri IV le Grand
(13 décembre 1553 – 14 mai 1610) mort à 56 ans
1589 – 1610 Bourbons Descend du dernier fils de Louis IX. Roi de Navarre en 1572, devient roi de France à la mort de son cousin Henri III, le 2 août 1589, qui l'a désigné comme successeur. Abjure le protestantisme le 25 juillet 1593 pour être sacré à Chartres le 27 février 1594. Meurt assassiné par François Ravaillac le 14 mai 1610. Grand Royal Coat of Arms of France & Navarre.svg
Régence (1610 – 1617) : Marie de Médicis, épouse d'Henri IV.
63 Louis XIII Louis XIII le Juste
(27 septembre 1601 – 14 mai 1643) mort à 41 ans
1610 – 1643 Bourbons Devient roi de France et de Navarre à la mort de son père Henri IV, le 14 mai 1610. Est sacré à Reims le 17 octobre. Le 14 mai 1643, il meurt d'un mal aujourd'hui identifié comme la maladie de Crohn[7].
Régence (1643 – 1651) : Anne d'Autriche, épouse de Louis XIII.
64 Louis XIV Louis XIV le Grand ou le Roi-Soleil
(5 septembre 1638 – 1er septembre 1715) mort à 76 ans
1643 – 1715 Bourbons Devient roi de France et de Navarre à la mort de son père Louis XIII, le 14 mai 1643. Est sacré à Reims le 7 juin 1654 Ne commence à réellement gouverner qu'après la mort de Mazarin, en 1661. Meurt de la gangrène le 1er septembre 1715.
Régence (1715 – 1723) : Philippe d'Orléans, neveu de Louis XIV.
65 Louis XV Louis XV le Bien-Aimé
(15 février 1710 – 10 mai 1774) mort à 64 ans
1715 – 1774 Bourbons Devient roi de France et de Navarre à la mort de son arrière-grand-père Louis XIV, le 1er septembre 1715. Est sacré à Reims le 25 octobre 1722. Meurt de septicémie le 10 mai 1774.
66 Louis XVI Louis XVI
(23 août 1754 – 21 janvier 1793) mort à 38 ans
1774 – 1792 Bourbons Devient roi de France et de Navarre à la mort de son grand-père Louis XV, le 10 mai 1774. Est sacré à Reims le 11 juin 1775. Désigné comme roi des Français par la Constitution du 3 septembre 1791, qu'il accepte le 13. Suspendu par l'Assemblée nationale le 10 août 1792 et détrôné le 21 septembre. Guillotiné au terme de son procès le 21 janvier 1793. Son fils Louis XVII, emprisonné, est reconnu comme héritier par les royalistes, sans avoir pu être sacré.
Roi non proclamé : Louis XVII du 21 janvier 1793 au 8 juin 1795

Bonaparte (Premier Empire)[modifier]

Rang Portrait Nom Règne Dynastie Notes Armoiries
1 Napoléon Ier Napoléon Ier
(15 août 1769 – 5 mai 1821) mort à 51 ans
1804 – 1814
1815
Bonaparte Premier consul depuis 1799, consul à vie depuis 1802, devient empereur des Français par la constitution du 18 mai 1804, approuvée par plébiscite le 6 novembre. Sacré à Notre-Dame-de-Paris le 2 décembre. Est déchu par le Sénat le 3 avril 1814, abdique sans conditions le 6. Revient au pouvoir du 20 mars 1815 au 22 juin 1815 lors de la période des Cent-Jours. Grandes Armes Impériales (1804-1815)2.svg
Empereur non proclamé : Napoléon II du 22 juin 1815 au 7 juillet 1815

Bourbons (Restauration)[modifier]

Rang Portrait Nom Règne Dynastie Notes Armoiries
67 Louis XVIII Louis XVIII le désiré
(17 novembre 1755 – 16 septembre 1824) mort à 68 ans
1814 – 1815 1815 - 1824 Bourbons Auto-proclamé roi dès la mort de son neveu Louis XVII, le 8 juin 1795, ne le devient effectivement que le 6 avril 1814, après l'abdication de Napoléon. S'enfuit de Paris dans la nuit du 20 mars 1815. Rappelé par le gouvernement provisoire le 22 juin, date de la seconde abdication de Napoléon, il rentre à Paris le 8 juillet. Coat of Arms of the Bourbon Restoration (1815-30).svg
68 Charles X Charles X
(9 octobre 1757 – 6 novembre 1836) mort à 79 ans
1824 – 1830 Bourbons Devient roi de France à la mort de son frère Louis XVIII, le 16 septembre 1824. Est sacré à Reims le 29 mai 1825. Doit abdiquer suite aux Trois Glorieuses le 2 août 1830. Son fils, Louis XIX, qui abdique lui-même moins d'une heure plus tard, et son petit-fils, Henri V, ne sont ni proclamés ni reconnus.
Roi non proclamé : Louis XIX le 2 août 1830
Roi non proclamé : Henri V du 2 août au 7 août 1830

Orléans (Monarchie de Juillet)[modifier]

Rang Portrait Nom Règne Dynastie Notes Armoiries
1 Louis-Philippe Louis-Philippe Ier le Roi-Citoyen
(6 octobre 1773 – 26 août 1850) mort à 76 ans
1830 – 1848 Bourbon-Orléans Descendant de Louis XIII. Après la révolution de juillet 1830, est d'abord lieutenant général du royaume pour assurer la régence du dauphin, puis proclamé roi des Français le 9 août. Incapable de contenir la révolution qui éclate en février 1848, il abdique le 24 février en faveur de son petit-fils Philippe d'Orléans, que l'Assemblée refuse de reconnaître, proclamant la Seconde République. Coat of Arms of the July Monarchy (1831-48).svg

Bonaparte (Second Empire)[modifier]

Rang Portrait Nom Règne Dynastie Notes Armoiries
2 Napoléon III Napoléon III
(20 avril 1808 – 9 janvier 1873) mort à 64 ans
1852 – 1870 Bonaparte Neveu de Napoléon Ier. Élu président de la Seconde République en 1848, mène le coup d'État du 2 décembre 1851 qui conduit à l'instauration du Second Empire le 2 décembre 1852, devenant empereur des Français. Vaincu à Sedan, il est fait prisonnier le 2 septembre 1870. La Troisième République est proclamée deux jours plus tard. Coat of Arms Second French Empire (1852–1870).svg

SOLUTION :

Solution-pour-la-france-roi-catholique-royalistes

Pour le retour du Roi Très-Chrétien !

Avant 1789, la France était la première puissance Occidentale. République mondialiste, DEHORS !

« Très-Chrétien » est un qualificatif que les papes attribuent initialement comme un honneur aux souverains de leur choix mais qui, à partir de Charles V, servit à désigner le seul roi de France et son royaume. Le titre de « Très-Chrétien » peut être comparé à celui de Fils aîné de l'Église spécifique au roi de France.

Le nom de Très-Chrétien fut appliqué indifféremment au roi, au peuple ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude d'être un élément important du plan de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

Discours de Louis XX

Chers Amis,

 

Quel plaisir de vous retrouver après cette cérémonie à la mémoire du roi Louis XVI qui nous a réunis, si nombreux, dans l’émotion et le souvenir.

 

Je commencerai par vous souhaiter une bonne et heureuse année, pour vous, les vôtres, vos familles, vos enfants. Mais ces voeux, je les adresse aussi plus largement à la France toute entière et aux Français. Je pense, notamment, à tous ceux qui se trouvent confrontés à des situations douloureuses de tout ordre. Beaucoup de nos contemporains souffrent, doutent, parfois sont désenchantés. Mes pensées vont vers eux.

 

Depuis des années, dans mes interventions publiques, j’ai rappelé qu’il ne s’agit pas pour nous d’être des nostalgiques, mais d’être des artisans de l’avenir.


Les exemples de grandes figures de la royauté vont dans ce sens. C’est à cela que sert la mémoire.

 

Louis XVI que nous venons d’honorer à travers cette belle cérémonie nous y convie. Mais, en 2014, un autre roi nous y aidera aussi : Louis IX, Saint-Louis, dont nous commémorons le 800e anniversaire de la naissance, survenue en 1214, la même année que la bataille de Bouvines.

 

Saint-Louis, par l’exemple de son œuvre et de sa vie, laisse une fondation solide sur laquelle il est toujours possible de construire. Son œuvre a été celle d’un roi qui a permis à la couronne de retrouver sa souveraineté face aux grands féodaux ; celle d’un roi qui a été habité par les valeurs chrétiennes pour réformer la justice et les institutions. Il a montré ainsi que l’éthique était au cœur de l’action publique. Voilà des principes encore bien actuels. Si actuels que, s’ils ne sont pas rappelés d’abord, puis remis au centre de l’action, notre société continuera à être instable et fragile.

 

Mais aujourd’hui, que représentons-nous ? Que souhaitons-nous ? A quoi sert de s’inscrire dans une tradition millénaire ?

 

Cela n’a vraiment de sens que si nous voulons apporter quelque chose à la société. Or, la société contemporaine est en pleine mutation. Je pense qu’elle a besoin de ce que la tradition représente et peut encore lui apporter.

Souvent, on me demande si je suis prêt à reprendre la place que la tradition donne à l’aîné des Bourbons. Je réponds toujours à cela, comme mon père l’a fait avant moi, que notre position est d’une nature différente. Nos droits sont incontestables et viennent du fond des âges et ils reposent sur cette union entre une dynastie et un peuple. Nous assumons ces droits restant disponibles.

 

Cette union a permis au royaume de France de se constituer peu à peu, du petit domaine entourant Paris, jusqu’aux frontières actuelles que Louis XVI s’évertuait à ouvrir au monde avec la Pérouse et les combats menés en Amérique contre l’Angleterre.

 

Tel est le miracle capétien, celui de la France aussi.

 

La France a progressé dans le cadre de la royauté dont les institutions reposaient sur la défense des faibles, et sur les valeurs héritées du message chrétien dont la première est le bien commun. Saint-Louis en a été le modèle que ses descendants ont suivi.

 

Le successeur légitime des rois de France doit conserver intact cet héritage, précieux trésor pour l’avenir. Ces valeurs ont fait leur preuve puisqu’elles ont permis à notre pays d’être gouverné et de progresser pendant huit siècles. Ce sont elles encore qui ont animé génération après génération les meilleurs de nos enfants. Cette permanence montre combien elles sont justes. Ce bien commun passe par l’unité nécessaire contre toutes les féodalités et les individualités qui veulent toujours s’imposer et imposer leur loi. Ce bien commun est aussi inspiré par le souci de la justice et du progrès social reposant sur la réalité et non l’idéalisme.

 

Devant les interrogations de notre génération actuelle face aux erreurs passées, nous croyons bien que nous aspirons à un renouveau. Le Pape François agit dans le même esprit en dénonçant avec vigueur les dérives de toutes sortes, notamment éthiques, qui désagrègent notre société.

 

Dans cette quête de renouveau et de sens, les jeunes se mobilisent. Ils retrouvent, faisant preuve d’une étonnante clairvoyance, le vrai, le juste et le beau. Ils l’expriment à leur manière et notamment à l’aide de tous les nouveaux modes de communication. J’y vois un message d’avenir. La ténacité de ceux qui ne furent d’abord que des sentinelles, des veilleurs, est assez puissante pour, peu à peu, amener des changements législatifs majeurs, comme l’Espagne nous en montre actuellement l’exemple. Nous savons que nous pouvons compter sur la puissance de la tradition et de ses réussites.

 

La force de la royauté a toujours été de savoir s’adapter aux évolutions tant que celles-ci avaient pour finalité le bien de l’homme créé à l’image de Dieu. Cette vérité de Saint-Louis, qui fut encore celle des grandes réformes du XVIII siècle initiées par les rois Louis XV et Louis XVI et que la Révolution est venue détourner, demeure actuelle. Saurons-nous l’entendre et la mettre en œuvre ?

 

Ce message est celui du présent et de l’avenir. Fidèle à la tradition royale française, je le porte, me sachant soutenu par l’exemple de mes ancêtres et par l’espoir qui vous anime.

 

Merci.

 

Louis, duc d’Anjou

De la Monarchie et de la véritable Démocratie

La Démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles non seulement en France d'ailleurs mais dans la majorité des peuples européens surtout à l'ouest. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières, ils la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse et le Clergé.


La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux car les hommes ont alors à l'intérieur de ceux-ci des intérêts réellement communs pragmatiques et non idéologiques et peuvent ainsi exercer leurs mandats électifs de défense du corps social au mieux et par extension pour le Bien Commun de tous, comme les membres ensuite d'un seul corps. c'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE SINCERE .

Un Peuple Libre la Monarchie Catholique Française

Recherche

Un Peuple Libre : la Monarchie Catholique

CONSEIL de la rédaction : pour bloquer les publicités intempestives dans les vidéos et sur les pages, vous pouvez installer Adblock (gratuit) : https://adblockplus.org/fr

Nous suivre sur

facebookTwitter

A lire !

dumont.jpg

Pourquoi nous ne célébrerons
pas 1789. Jean Dumont. 11.50€

A lire !

Lecout.jpg

Le coût de la Révolution française
René Sédillot
PDF

A lire !

royalisme-adeline.gifLe royalisme en questions
Perspectives pour le XXIe siècle
Yves-Marie Adeline.  25€

Royalisme

Partager

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés